Conclusion

Nous avons donc pu mettre en évidence quelques espèces chimiques présentent dans la chromosphère de l’étoile Rigel (hydrogène…).

Cette étude a aussi permis de voir l’importance de la spectroscopie qui nous a permis de connaître la composition d’un objet céleste sans avoir à l’atteindre, se situant à des années lumière de la Terre.

 

 

Constellation d'Orion

 (7 étoiles, dont 3 au centre de la constellation)

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×